Jusqu’à présent, l’équipe de Tassiopée s’est concentrée sur l’élaboration d’une tasse à croquer prête à accueillir un liquide chaud tel que le café. C’est d’ailleurs grâce à ce dernier que le projet a pu voir le jour. 
Explications cafeinées.

C’est un beau matin, après le jet d’un énième gobelet plastique aux abords de la machine à café que Nicolas a donné naissance à Tassiopée. Par ce constat alarmant, il décida de lancer un nouveau concept : boire son café puis croquer sa tasse ! En effet, il faut savoir qu’en France le café est la boisson la plus consommée quotidiennement après l’eau. 83% des français consomment du café, ce qui représente environ 5,8kg de café par an soit l’équivalent de deux tasses par personne et par jour¹ ! C’est donc tout naturellement que Nicolas s’est attaqué au marché du café dès le lancement de Tassiopée.

De plus, la tasse à croquer est un biscuit magique car le chocolat et le café ne sont pas miscibles : c’est à dire que votre café n’a pas le goût du chocolat lorsque vous buvez. Sans se mélanger, le chocolat fond légèrement pour une dégustation encore plus savoureuse !

Cette célébrité du café, additionnée à la gourmandise qu’il procure, sont devenues de véritables opportunités pour Tassiopée. En proposant une nouvelle expérience de dégustation à la fois gourmande et ludique, la tasse à croquer va révolutionner l’instant café ! Et comme le disait Jean Giono « La vie de l’homme est une chasse au bonheur. Parmi ces bonheurs, l’exercice de la gourmandise est un des plus importants. »

Alors, êtes-vous prêts à devenir un ou une croqueur(-euse) ?!

N’oubliez pas de nous rejoindre FacebookTwitterInstagramLinkedIn !

¹ sondage IFOP réalisé en octobre 2018.